Mise à jour de nos projections

 
Si notre module de projections concernant l’évolution du COVID-19 en CH fonctionne, la qualité de ces projections dépend de la qualité de l’échantillon de données. Comme souvent évoqué dans nos lignes, nous faisons au mieux avec ce que nous pouvons collecter dans l’état actuel des choses.
 
Dans ce cadre, nous avons constaté qu’entre ce que le BAG (Bundesamt für Gesundheit) déclare et le reste des données disponibles par canton, la consistance des données n’est pas assurée: le BAG travaille sur une proportion de cas pour 100’000 habitants, alors que les autres données disponibles sont souvent des extrapolations hétérogènes.
 
C’est pourquoi, fort de ce constat, nous avons décidé de constituer un data set plus cohérent et de nous appuyer dessus pour refaire nos projections COVID-19 en CH.

COVID-19 en CH

Pour rappel, nous affichons 3 indicateurs clés dans les cartes interactives ci-dessous :
 

1. Les cercles bleus sont les établissements de santé.
Leur taille s’échelonne avec le nombre de lits indiqué ici en 2020

 

2. Les cercles rouges illustrent le total des cas de COVID-19 déclarés par canton centré sur la « capitale » correspondante (ville principale).
Leur taille, comme dans la carte de John Hopkins, est proportionnelle au nombre de cas.

 

3. Les lignes sont le point central de notre module : plus elles sont marquées, plus le choix est pertinent.
Les lignes montrent l’hôpital de dispatching le plus pertinent pour un centre d’infection donné en fonction de la proximité, du nombre de lits et du nombre de nouveaux cas (bientôt nous montrerons le chemin optimum)

 
Comme expliqué plus haut, nous avons donc « reconstruit » la population telle que prise en compte par le BAG  et sur cette base nous avons relancé notre modèle. Voici la mise à jour des projections COVID-19 en CH avec des données compatibles avec celles du BAG :
 

La Suisse face à la crise du Coronavirus (COVID-19) au 29.03.2020

 
Ce qui ressort: avec ce data set « révisé », la tendance évolutive semble montrer que l’épidémie est plus forte en Romandie qu’outre Sarine (serait-ce le résultat des mesures de confinement volontaires qui commencent à porter leurs fruits ou est-ce lié à la densité des structures de santé ? Probablement un peu des deux). Certains cantons romands sembles moins touchés que d’autres, mais ils n’ont pas la même densité de population non plus. Enfin nos projections semblent montrer que la progression du COVID-19 dans le canton de VAUD reste importante.
 
Notre module permet d’afficher les prévisions pour les prochains jours. La carte ci-dessous illustre la situation à laquelle il faut s’attendre dans 3 jours (soit le 02.04.2020) et la complexité que cela pourrait impliquer dans les zones les plus touchées.
 

La même Suisse face à la crise du Coronavirus (COVID-19) le 02.04.2020

COVID-19 en CH : focus sur Zürich

Faisons maintenant un focus sur le canton de Zurich qui est une zone des plus intéressantes compte tenu de sa démographie et de ses infrastructures  :
 

Zurich (et sa région) face à la crise du Coronavirus (COVID-19) au 29.03.2020

 
Et regardons comment, sur la base des données disponibles, la situation pourrait évoluer :
 
COVID-19 en CH : focus sur Zürich : 29.03.2020 (by CALYPS)
 
Ce qui ressort: les points bleus sont les données réelles (selon nos informations). Les différents modèles permettent de se faire une idée des évolutions possibles: en orange le modèle exponentiel; en rouge le modèle polynomial; en vert le modèle SIR et en violet le modèle qui correspond le plus aux données. On peut constater que Zurich est dans une zone très proche du SIR, ce qui pourrait indiquer qu’on s’approcherait du pic d’épidémie dans cette région…
 
Comme vous le savez maintenant si vous lisez nos blogs sur le COVID-19, notre module permet d’afficher les prévisions pour les prochains jours et la carte ci-dessous illustre la situation à laquelle on pourrait s’attendre le 02.04.2020 dans le canton de Zürich :
 

Zürich (et sa région) face à la crise du Coronavirus (COVID-19) le 02.04.2020

COVID-19 en CH : focus sur Vaud

Faisons maintenant un focus sur le canton de Vaud qui est aussi une zone des plus intéressantes compte tenu de sa démographie et de ses infrastructures :
 

le canton de Vaud face à la crise du Coronavirus (COVID-19) au 29.03.2020

 
Et regardons comment, sur la base des données disponibles, la situation pourrait évoluer :
 
COVID-19 en CH : focus sur Vaud : 29.03.2020 (by CALYPS)
 
Ce qui ressort: les points bleus sont les données réelles (selon nos informations). Les différents modèles permettent de se faire une idée des évolutions possibles: en orange le modèle exponentiel (qui n’arrive à rien en l’état au vu de la qualité des données); en rouge le modèle polynomial; en vert le modèle SIR et en violet le modèle qui correspond le plus aux données On peut constater Vaud est dans une zone très incertaine entre polynomial et SIR. Ce qui veut dire que le pic n’est très vraisemblablement pas encore atteint et que le virus devrait encore poursuivre sa progression. Notons au passage que les données rapportées pour le canton de Vaud ont une très grand variabilité, ce qui a pour effet de biaiser les modèles.
 
Voici les prévisions pour les prochains jours avec la carte ci-dessous qui illustre la situation à laquelle on pourrait s’attendre le 02.04.2020 dans le canton de Vaud :
 

Le canton de Vaud face à la crise du Coronavirus (COVID-19) le 02.04.2020

 
Il va de soi que nous apprécions tout commentaire sur la précision des données cartographiques que nous représentons. En effet, comme elles proviennent de plusieurs ensembles de données, de petites erreurs ne sont jamais à exclure. Aussi n’hésitez pas à nous écrire si quelque chose venait à ne pas convenir.

Anticiper l’impact du COVID-19

CALYPS, modestement, peut aider à anticiper cette problématique de coordination, pour autant que les données soient disponibles. Et pour l’instant, on ne peut que déplorer l’absence de données détaillées quant au nombre de cas déclarés pour le COVID-19 au niveau des communes, des cantons ou des régions linguistiques.

 

Notre plateforme d’intelligence artificielle est spécialisée dans l’anticipation des flux. Les résultats qu’elle génère sont exposés quotidiennement à la dure réalité du terrain et sa performance est démontrée. En l’alimentant avec des données pertinentes (telles que décrites plus haut) et en utilisant ses capacités prédictives, nous sommes persuadés qu’elle pourrait aider les autorités et les établissements de santé à mieux appréhender les impacts de la pandémie.

 

Aussi, vous qui lisez ce BLOG, n’hésitez pas à le partager et à le relayer à toutes les personnes susceptibles d’en avoir l’usage : dans ce combat, le temps joue un rôle clé et dans ce cadre, anticiper, c’est en gagner !

 
Team CALYPS
 

A propos des informations prédictives de CALYPS : l’exactitude de toute prévision ou information prévisionnelle dépend de manière critique de la qualité, du moment et de la taille de l’échantillon des données. Il en va de même pour les prévisions produites par CALYPS. CALYPS n’assume aucune responsabilité pour les conclusions et les décisions prises, y compris les éventuels plans qui en découleraient pour toute partie qui utiliserait les informations de CALYPS. 

Vos données ont de la valeur !

La Data Intelligence est destinée aux gestionnaires, décideurs et dirigeants d’entreprise. Il s’agit de la mise en œuvre des moyens, outils et méthodes destinés à fournir l’information utile pour décider et agir en toute connaissance de cause. Mettez-toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur des professionnels de la donnée.

Les experts CALYPS sont là pour vous aider