15 ans ! CALYPS sort enfin de l'âge ingrat…

 

Nous sommes en l’an 2000, l’informatique fait sa grande mise à jour pour le passage du siècle. Les entreprises ont désormais adopté massivement les outils leur assurant la gestion informatique de leurs activités. Mais déjà un nouveau thème vient occuper timidement le marché: comment tirer profit de toutes les données générées par ces mêmes outils ?

 

Sur le marché naissant de l’analyse des données, quelques éditeurs viennent occuper le terrain : Cognos® et Business Objects®. En valais, deux amis, Sylvain TORDEUR et Raymond BEYTRISON, comprennent vite qu’un immense marché se dessine à l’horizon. Ils commencent d’abord par se certifier pour s’assurer la compétence et le savoir-faire. Puis, une fois engagés, ils vont tenter sans succès de monter un département BI chez leur employeur. Si le marché est là (ils le perçoivent et savent intuitivement que ce n’est que le début), les potentiels bénéficiaires n’en comprennent pas encore la portée et n’en font pas une priorité.

 

Echaudés mais pas dépités, ils décident alors, sans la moindre certitude et sans business plan, de se lancer dans le projet fou de créer une entreprise dont l’unique activité serait l’analyse décisionnelle, plus communément appelée business intelligence (BI). La BI est le processus d’organisation et d’analyse des données existantes qui permet aux entreprises de prendre les bonnes décisions au bon moment. En gardant ceci à l’esprit, la véritable BI a longtemps fait figure de chimère. Jusqu’à récemment, il était presque impossible pour l’utilisateur moyen d’extraire des données de différentes sources et de les analyser de façon pertinente. La véritable BI impliquait traditionnellement des applications coûteuses utilisant des requêtes complexes pour afficher les données dans des tableaux de bord élaborés.

 

Commence alors la recherche de fonds, d’un nom de société, de locaux, de matériel, etc. A force d’heures de travail, de téléphones et de rencontres (in)fructueuses, les fondateurs renforcent leurs rangs avec des passionnés comme Tony GERMINI, gagnent en maturité et finissent par convaincre les bonnes personnes: un banquier qui croit en eux et un avocat/notaire dynamique qui leur facilite toutes les démarches administratives. Reste un nom à trouver pour donner la forme finale au projet. Il aura des consonances et des résonnances liées au grec ancien: Kalos kagathos[i] sera l’expression qui servira de détonateur; ce sera Cal…quelque chose…

 

CALYPS est née le 2 mars 2001.

Les premiers mois furent comme à l’accoutumée avec les bébés: rock’n roll ! Rapidement, la demande excéda l’offre et la charge de travail s’en ressenti. Le jour se confondait avec la nuit, les congés avec les jours de semaines, les collègues devenaient des amis. On pouvait dire que les choses se mettaient en place, le tout dans un joyeux mouvement chaotique et déterminé. Naturellement, en surfant sur le besoin toujours accru pour du savoir-faire COGNOS®, SAS®, ESSBASE®, BUSINESS OBJECT®, DATASTAGE®, les fondateurs furent rapidement rejoints par de prompt renfort qui leur permirent de répondre à la demande croissante. Les premières années furent prolifiques: affûtant son expertise en informatique décisionnelle et se certifiant sur tous les outils de BI utilisés par les clients, CALYPS a grandi, a gagné de nouveaux clients et a construit sa réputation.

 

Jusqu’en 2009, CALYPS a fourni des prestations de consulting sans trop se poser de questions. Comme tout jeune bambin de 8 ans, CALYPS a traversé ces années sans regarder ni à droite, ni à gauche. Elle a foncé tête baissée, a forgé sa propre philosophie et a su, au fil des jours / homme investis, tisser des liens forts entre les membres de son équipe. Les mandats étaient de longue durée, les clients étaient tous des grands comptes, ils étaient fidèles et tous faisaient confiance à CALYPS pour répondre à leurs besoins de BI.

 

Mais voilà, dans sa course effrénée, CALYPS n’a pas vu arriver le bus fou de la crise de 2008. Après avoir bien embouti la finance mondiale, c’est dans son élan destructeur que le bus, tel un boxeur KO qui vient écraser sa tête sur le parquet du ring, a emporté CALYPS. Secouée, saignée, mais encore debout, elle a vu ses ressources se réduire au fur et à mesure que les grands comptes se retiraient, sommés de tout arrêter suite à la brutale dont ils en furent la cause.

 

A 8 ans, on se remet de tout si on a bénéficié d’une jeunesse saine et vigoureuse. Grâce à sa philosophie et ses liens d’amitié, un noyau dur s’est constitué et a décidé de ne pas laisser le destin forcer la main de CALYPS. Si les clients d’avant ne voulaient plus de leurs services, leur savoir-faire couplé à des outils moins chers (et donc a priori mieux diffusés) intéresseraient d’autres clients. Et c’est ainsi que CALYPS a subi sa première métamorphose. En quelques mois, elle est passée d’une agence de business consulting pure et dure en une entreprise spécialisée dans la business intelligence basée (entre autres) sur la technologie SAP/Business Objects® et quelques années plus tard QLIK®.

 

Toutefois l’équipe réduite de CALYPS a aussi dû réapprendre à travailler: des mandats plus courts, des objectifs plus restreints, de nombreuses industries avec un référencement de plus en plus hétérogène, tous ces facteurs ont influencé sa rentabilité. Il a fallu s’adapter au nouveau contexte, les clients n’étaient plus restreints à la banque ou les assurances, mais on y retrouvait des établissements de la santé côtoyant des sociétés de services, des distributeurs, des organisations non gouvernementales, des agences officielles et bien d’autres encore.

 

Peu à peu, en mûrissant, CALYPS s’est aussi rendu compte que le reporting, c’est bien beau mais ça ne suffit pas. Ainsi, à 10 ans, CALYPS a ouvert les yeux pour la première fois et a compris que la donnée était au cœur de ce 21ème siècle. Peu s’en souciaient encore, mais les premiers signes d’une vague de fond qui allait déferler étaient pourtant déjà là: Hadoop, Apache et autres Linux commençaient à travailler de concert et ont permis de changer massivement la donne. Comme tout bon pré-ado, CALYPS s’est enfermée quelques temps dans sa chambre, pour mieux se retrouver et pour mieux se comprendre.

 

CALYPS

kesako ?

Kalos kagathos (en grec ancien : καλὸς κἀγαθός) est une expression idiomatique utilisée dans la littérature grecque antique. Cette locution est la forme abrégée kalos kai agathos (καλὸς καὶ ἀγαθός), qui signifie littéralement « beau et bon » : elle est composée de deux adjectifs, καλός (kalos, « beau ») et ἀγαθός (agathos, « bien »), dont le second est combiné par une agglutination (une crase) avec l’aide du mot καί (kai, « et ») pour former κἀγαθός (kagathos).

La kalokagathie1, la condition de celui qui entretient l’idéal de la conduite personnelle, est un idéal dans lequel se fondent le beau et le bien. L’usage de cette expression est attesté depuis Hérodote et s’étend sur toute la période hellénique classique. L’expression était utilisée pour décrire un certain idéal de l’être humain, tant sur le plan intellectuel et moral que sur le plan physique.

Le philosophe Werner Jaeger la définit comme « l’idéal chevaleresque de la personnalité humaine complète, harmonieuse d’âme et de corps, compétente au combat comme en paroles, dans la chanson comme dans l’action »

 
Calyps a 15 ans

Nous voilà en 2016

Après 15 années passées à faire de l’informatique décisionnelle, CALYPS est un peu plus mûre, un peu moins naïve, un peu plus sûre de son savoir et un peu plus certaine de son destin. 2015 fut l’année de la chrysalide alors que 2016 voit la 2ème métamorphose de CALYPS se produire: de business, nous sommes maintenant passés à la data intelligence. De techniciens des bases relationnelles, nous sommes maintenant devenus des architectes de la donnée. Sans orientation particulière auparavant, nous avons concentré nos efforts et nos moyens dans les domaines où nous avons su réunir savoir-faire métier, savoir-faire technique et savoir-faire statistique. D’intégrateurs de produit BI, nous nous sommes transformés en fournisseurs de solutions analytiques utiles.

 

15 ans, ça se fête, c’est certain. Et ce sera chose faite en 2016, entre amis et en Valais ! Mais 15 ans, c’est aussi le temps des grandes décisions, c’est le moment où l’on détermine ce qu’on va faire quand on sera plus grand. C’est le moment de penser plus haut, plus fort, plus vite ! Pour CALYPS, c’est le temps de passer à une autre dimension: l’analyse prédictive appliquée, notamment à ses domaines de prédilection que sont la santé et l’industrie.

 

2016 verra l’arrivée de notre solution mediCAL, une solution 100% suisse d’Advanced Data Intelligence conçue pour s’interfacer aisément avec le système d’information d’un établissement de santé grâce à son architecture non invasive, ouverte et modulaire. Recoupant toutes les données sources, exposant des indicateurs métier qui répondent aux questions de la direction, assurant une ouverture sur les nouvelles données (telles que les objets connectés) et anticipant les impacts à venir, mediCAL est un révélateur d’informations utiles, fiables et à haute valeur ajoutée.

 

2016 verra aussi notre solution de Corporate Performance Management (ou CPM) prendre son essor. Basée sur le moteur BOARD® et combinant analyse métier, savoir-faire BI et technologie avancée, notre solution de CPM permet aux PME suisses de gérer efficacement leur budget, de mesurer précisément leur performance (tant opérationnelle que financière) dans la durée et d’anticiper les évolutions.

 

Enfin 2016 sera l’année des analytics: développée par CALYPS, la solution analytiCAL permet d’aller au-delà de la « simple » statistique descriptive, aussi exhaustive soit-elle. Une fois la problématique business et « les points durs » inhérents identifiés, elle s’appuie sur différents outils mathématiques pour explorer les données, identifier les corrélations potentielles, les pondérer et constituer le modèle mathématique qui, grâce à ses variables influençant la chaîne de valeur, permettra de tirer les éléments de réponses permettant de résoudre la problématique business du moment. Ensuite de prédire quelles seront les évolutions les plus probables et quelles seront les conséquences, permettant ainsi à nos clients de mieux anticiper et de mieux se préparer. Car au 21ème siècle, prévoir, c’est savoir, et savoir donne un avantage décisif dans un monde de plus en plus connecté.

 

A 15 ans, CALYPS a toutes ses dents et désire croquer les données que ce 21ème siècle ne manquera de générer. Notre ambition est de fournir à nos clients des outils d’analyse innovant leur permettant de mieux appréhender leur réalité et de mieux en anticiper les impacts. Notre conviction est que la donnée doit désormais faire partie intrinsèque de la stratégie opérationnelle de toute organisation du 21ème siècle. Notre mission est de l’aider à l’exploiter et à en tirer parti.

Vos données ont de la valeur !

La Data Intelligence est destinée aux gestionnaires, décideurs et dirigeants d’entreprise. Il s’agit de la mise en œuvre des moyens, outils et méthodes destinés à fournir l’information utile pour décider et agir en toute connaissance de cause. Mettez-toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur des professionnels de la donnée.

Les experts CALYPS sont là pour vous aider