La donnée transforme notre économie

 
Notre société moderne est en train de subir un changement radical similaire à la révolution industrielle, probablement plus impactant, voire plus effrayant d’une certaine manière car bien plus rapide. Déterminer si les changements que nous expérimentons sont les « plus grands » ou les « plus rapides » n’est pas aussi important que de les (re)connaître et de constater qu’ils vont en tout cas impacter drastiquement notre économie et notre façon de prospérer. Pour ce faire, nous devons d’abord identifier la nature de cette (r)évolution, puis nous pourrons comprendre le tenants de cette transformation.
 
Les données sont le fondement de la nouvelle économie – c’est la matière première qui contient la valeur. Comme nous le savons tous, il y a de plus en plus de données, de plus en plus diverses, donc de plus en plus de valeur directe et/ou indirecte qui en découle. A priori. Mais en fait la réalité est tout autre: en effet, même si les données pullulent, quand elles sont bloquées dans les data warehouses ou les data lake, elles sont au final sans valeur. Et en vérité, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, il existe bien plus de cimetières de données que de grands entrepôts ou de grand lacs.
 
Dans notre monde connecté, il n’y a pas de valeur intrinsèque dans les données sauf si l’analyse les transforme en information. Ainsi l’analyse doit être capable d’exploiter toutes les données disponibles, de trouver les éléments pertinents et de faire ressortir les informations utiles. L’analyse doit également être capable de s’adapter et d’évoluer au fur et à mesure que les données changent. Mais dans tous les cas, une bonne analyse n’a de valeur que si elle permet de transformer une information en action.
 

Save the date !

Le Qlik Sense Tour est à Lausanne le 14 juin 2018. Les places partent très vite : inscrivez-vous dès aujourd’hui pour ne pas passer à côté !

Transformation

Les informations générées par l’analyse doivent générer des actions qui transforment les activités. Si ce n’est pas le cas, au-delà du sentiment de confort de « voir un chiffre », elles n’apportent rien de concret. Si le seul résultat de l’analyse est le « business as usual », l’activité serait tout aussi réussie sans l’analyse. Il est donc absolument essentiel que les idées, qui sont par définition de nouvelles informations, conduisent au changement et, idéalement, au changement transformationnel.
 
Mais il y a information et information. Des rapports avec des tableaux qui se succèdent les uns aux autres sans réellement apporter de réponse aux questions opérationnelles ne peuvent être considérés comme des informations. Et pourtant du temps et de l’argent a été consacré à leur élaboration, et personne ne semble réellement satisfaits. Aussi est-ce bien utile de poursuivre dans cette voie ?
 
Mais êtes-vous prêts à changer de méthode ? Etes-vous intéressée à ce que votre organisation puisse (enfin) générer de la valeur avec ses donnée. Oui ? Alors la transformation est l’un des moyens les plus efficaces de le faire.
 
Comment ? Nous pouvons décomposer les types de transformation en quatre catégories :
 
1. Processus réinventés
 
2. Compréhension du client
 
3. Nouvelles opportunités d’affaires
 
4. Equilibre entre risque et récompense
 

Processus réinventés

New South Wales Health en Australie a réimaginé son processus hebdomadaire très manuel d’affectation des coûts dans un processus quotidien combinant les coûts cliniques, les coûts des unités d’activité et les prix de l’Etat dans une seule application. Les données de financement basées sur les activités sont maintenant disponibles pour tous les employés dans l’état (plus de 130’00). Elles ont conduit à des constatations majeures et à des améliorations dans les soins. Les cliniciens ont trouvé et corrigé les variations dans les soins prodigués, les groupes de patients à risque élevé ont été identifiés et de nouveaux processus cliniques ont été établis. New South Wales Health s’est transformé en un véritable système de santé axé sur les données. En réimaginant le processus d’attribution des coûts, cette organisation a non seulement économisé plus d’un demi-milliard de dollars australiens, mais a surtout amélioré la qualité des soins prodigués à ses patients.
 

Compréhension du client (ou Customer intelligence)

Ici il s’agit de mieux comprendre vos clients afin de mieux les servir, de leur vendre plus efficacement vos produits et de créer des relations plus loyales et à plus forte marge. Un bon exemple d’utilisation de la « Customer Intelligence » pour transformer leur entreprise est BP. Ils utilisent une solution qui analyse les dépenses et le comportement des clients à l’aide du panier de consommation et du geocoding afin d’évaluer en détail les emplacements, les actions et les promotions les plus rentables. BP a connu une augmentation de 14% de sa clientèle active après la première année avec à la fois une augmentation de la valeur du programme de fidélité et de la rentabilité sous-jacente.
 

Nouvelles opportunités d’affaires

L’ouverture de nouvelles opportunités d’affaires est peut-être la méthode de transformation la plus évidente, mais elle est rarement simple. Parfois, ces nouvelles opportunités sont adjacentes aux activités de base, d’autres fois, ces opportunités sont des améliorations des activités de base. Dans ce cadre, Cisco a été en mesure d’ouvrir de toutes nouvelles opportunités avec ses clients existants en combinant leurs données sur plusieurs systèmes et unités commerciales. Grâce à l’analyse de centaines de millions de données de base installées, Cisco a pu améliorer la performance de ses équipes de vente en leur montrant les ventes incitatives / croisées, ainsi que le suivi des renouvellements de maintenance qu’elles ont pu manquer par le passé. Cela a donné lieu à des ventes additionnelles de 100 millions de dollars, à des renouvellements supplémentaires ainsi qu’à des économies d’au moins 4 millions de dollars, tout en réduisant les risques.
 

Equilibre entre risque et récompense

Équilibrer les risques et les récompenses est souvent difficile pour les organisations parce qu’il est toujours plus facile de choisir le chemin sans (trop d’) inconvénient, plutôt que de prendre des risques intelligemment compris. La gestion réfléchie des risques et des récompenses peut être transformatrice dans n’importe quelle entreprise. Prenez BorgWarner. Cette entreprise gère son risque lié à la chaîne d’approvisionnement en combinant géo-analyse et recherche. Ils peuvent maintenant comprendre leur véritable exposition aux problèmes de qualité, aux changements de prix et aux événements mondiaux, car ils saisissent toutes les interrelations dans l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement. Ils peuvent produire des rapports de fournisseurs pour un (ou plusieurs) fournisseur en quelques secondes, et en même temps avec un niveau de détails beaucoup plus élevé. BorgWarner a énormément amélioré sa capacité à gérer les risques et la planification de la chaîne d’approvisionnement, ce qui l’a amenée à identifier des économies de plus de 8 millions de dollars.
 
Tous ces exemples de transformation n’ont pu être possibles sans un outil puissant permettant de soutenir ces organisations dans leur démarche. Et cet outil n’est autre que Qlik Sense. N’hésitez pas à vous inscrire à notre Qlik Sense Tour 2018 pour en savoir plus !
 
KABE

Vos données ont de la valeur !

La Data Intelligence est destinée aux gestionnaires, décideurs et dirigeants d’entreprise. Il s’agit de la mise en œuvre des moyens, outils et méthodes destinés à fournir l’information utile pour décider et agir en toute connaissance de cause. Mettez-toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur des professionnels de la donnée.

Les experts CALYPS sont là pour vous aider