Qlik Sense rend la BI plus puissante !

 
Pour faire suite à notre Qlik Sense Day du 26 septembre 2019, voici une synthèse de notre analyse comparative Qlik Sense vs. Power BI, construite exactement selon le même modèle (à un critère près) que notre précédente étude  Qlik Sense vs. Tableau . Son objectif est de comparer factuellement ce qui distingue Qlik Sense face à Power BI (et vice versa), et ce de façon aussi neutre et objective que possible. Le moins qu’on puisse en dire, c’est qu’avec les versions Power BI Desktop  (July 2019) et Qlik Sense (June 2019), les résultats sont (encore une fois) très surprenants, à plus d’un titre.
 

Critères de comparaison

Les résultats de cette étude Qlik Sense vs. Power BI ont été présentés lors du Qlik Sense Day 2019. Plusieurs axes ont été choisis pour cette comparaison : les caractéristiques génériques (dont les modes proposés, l’activité des communautés ou le pricing), les caractéristiques techniques (dont les capacités de connection par défaut, les volumes nécessaires ou les conditions d’utilisation), les performances (notamment en comparant les temps de chargement de fichiers .xlsx caractéristiques), les caractéristiques des interfaces utilisateurs (dont la facilité de prise en main, la gestion des objets ou la création des tableaux de bord  – que nous nommerons « dashboards » pour éviter toute confusion -), les capacités de modélisation (avec un focus sur la préparation des données avant et après le chargement ou la facilité de création d’un modèle de données) et, last but not least, les caractéristiques des principaux objets (dont les KPI, les maps, les combo charts ou les filtres).
 

Qlik Sense vs. Power BI : les résultats

Les services

Critère de comparaison Avec Qlik Sense
desktop
Avec Power BI
desktop
Commentaires Points
Qlik Sense
Points
Power BI
Entrée de gamme

Version gratuite & complète

Sans limite de temps

Logiciel à télécharger depuis qlik.com

Compte cloud gratuit + partage app activé (max 5 utilisateurs)

Mise à jour gratuite (et régulière)

Version gratuite & limitée

Sans limite de temps

Logiciel installable depuis Microsoft Store

Workspace personnel online

Mise à jour gratuite (non alignée avec la version payante)

Avec Qlik Sense, l’utilisateur dispose non seulement d’une version complète, mais encore d’un accès au cloud Qlik, ce qui lui permet d’être opérationnel tout de suite, de créer ses dashboards sans restriction et de les sauver dans le cloud (voir même de les partager).

 

Avec Power BI, l’utilisateur dispose d’une version partielle avec un accès à un workspace non partageable.

1 0
Communauté Vaste communauté active et réactive Vaste communauté active et réactive Que ce soit pour Qlik Sense ou pour Power BI, l’utilisateur n’est jamais seul : une vaste communauté d’utilisateurs et de développeurs est là pour répondre à ses questions, résoudre ses éventuels problèmes et lui proposer des extensions qui viennent enrichir les fonctionnalités 1 1
Pricing catalogue version desktop Gratuite (à vie) Gratuite (à vie) La version desktop de Qlik Sense, bien que gratuite, n’est de loin pas une version au rabais, bien au contraire. Elle dispose de toutes les fonctionnalités d’analyse, elle est régulièrement mise à jour et permet de travailler sans restriction.

 

La version desktop de Power BI, tout aussi gratuite, n’est pas aussi complète que Qlik Sense, mais « fait le job » comme on dit

1 1
Pricing catalogue version Enterprise on Premises et/ou on Cloud

QS Business (Cloud)
300 CHF / an / utilisateur

QS PRO
780 CHF / an / utilisateur

QS ANALYZER
450 CHF / an / utilisateur

NPrinting + QSE
4’915 CHF (avec 120 licences ANALYZER)

Power BI Pro (Cloud)
120 CHF / an / utilisateur

Power BI Premium
4’915 CHF / mois / serveur
(8 VC & 25Gb RAM)

En mode serveur avec accès sécurisé et personnalisé en ligne, POWER BI est moins cher en souscription pour un utilisateur donné. Mais comme les fonctionnalités sont plus limitées (par nature), le prix doit être relativisé. Avec la version Premium, les prix changent quand on additionne tout ce qui est nécessaire pour l’utiliser en condition « enterprise ».

 

Avec Qlik Sense, le calcul est beaucoup plus simple et, en sus, il est possible de discriminer les utilisateurs par leur usage (le PRO pouvant tout faire, l’ANALYSER étant un peu plus limité). En outre, pour tout ce qui est reporting, l’ajout du module NPriting au serveur QS entreprise permet de tout faire, sans aucune restriction et à un prix convenu.

 

NB: les catalogues de prix pour les solutions ENTERPRISE des deux solutions sont difficilement comparables. C’est pourquoi il est difficile de tirer des conclusions définitives quant au pricing de telle ou telle solution.

1 1
Sous-total Services 4 3

 

La technique (de base)

Critère de comparaison Avec Qlik Sense
desktop
Avec Power BI
desktop
Commentaires Points
Qlik Sense/th>
Points
Power BI
OS supportés Version desktop + serveur compatibles uniquement avec WINDOWS Version desktop + serveur compatibles uniquement avec WINDOWS Seulement sur Windows pour les deux, match nul, balle au centre… 0 0
Connecteurs aux sources de données En sus des connecteurs standards (fichiers plats, fichiers MS OFFICE, ODBC…), des connecteurs sont fournis (Apache, Hadoop, Teradata, Amazon, Dropbox, etc.) soit plus de 24 connecteurs pré-installés dans la version Desktop Nombreux connecteurs pré-installés ~40 au total Toutes les deux solutions offrent des connecteurs multiples, variés et utiles (pour l’essentiel), avec un léger avantage en termes de nombre de connecteurs pour Power BI (mais le nombre n’est pas forcément un critère en soi) 0 1
Temps d’installation

Taille de l’exécutable
= 527 Mb

Temps d’installation
= 6 minutes 30 secondes

Taille de téléchargement
= 1.23 Gb

Taille de l’exécutable
= 223 Mb

Temps d’installation
= 30 secondes

Ce test a été effectué avec un laptop doté d’un INTEL i5 4 coeurs cadencés à 2,6 Ghz, 16 Gb RAM, Intel SSD de 512 Gb.

 

Power BI se distingue par un taille d’exécutable relativement contenue et d’un temps d’installation très rapide

0 1
Utilisation des ressources à l’ouverture

1ère mesure
= 106 Mo RAM

2ème mesure
= 98 Mo RAM

1ère mesure
= 725 Mo RAM

2ème mesure
= 720 Mo RAM

2 mesures ont été prises à chaque fois, à l’ouverture (c-a-d avant même de commencer à utiliser les fonctionnalités).

 

Si Power BI est plus rapide à l’installation, il est plus beaucoup gourmand en ressources à l’ouverture que Qlik Sense qui, lui, reste plus économe en la matière

1 0
Ressources requises pour l’utilisation

1ère mesure
= 306 Mo RAM
Pic CPU à 94% à l’ouverture

2ème mesure
= 277 Mo RAM
Pic CPU à 25% à l’ouverture

1ère mesure
= 1001 Mo RAM
Pic CPU à 69% à l’ouverture

2ème mesure
= 1070 Mo RAM
Pic CPU à 74% à l’ouverture

2 mesures ont été prises lors de l’utilisation des fonctionnalités.
Power BI plus beaucoup gourmand en ressources à l’utilisation que Qlik Sense
1 0
Sous-total Technique (de base) 2 2

 

La performance

Critère de comparaison Avec Qlik Sense
desktop
Avec Power BI
desktop
Commentaires Points
Qlik Sense
Points
Power BI

Source #1 :
fichier excel, avec
– 1 onglet
– Taille du fichier : 286 Ko
– 2037 lignes
– 24 colonnes

Temps chargement
= 1 seconde
avec message informatif expliquant ce qui été fait, combien de temps cela a pris et quel est le résultat (succès / échec – si échec, l’erreur est ajoutée)

Temps chargement
= 5 secondes
avec message informatif

Le chargement d’un simple fichier .xlsx est quasi identique dans les deux cas.

 

Si Qlik Sense prend un peu moins de temps, ce n’est franchement pas significatif

1 1

Source #2 :
fichier excel, avec
– 1 onglet
– Taille du fichier: 196 Mo
– 886 471 lignes
– 31 colonnes

Temps pré-chargement
= 10 secondes

Temps chargement
= 1 minute 20 secondes
(avec message informatif)

Temps chargement via QVD
= 6 secondes
(avec message informatif)

Temp pré-chargement
= 8 secondes

Temps de chargement
= 1 minute 53 secondes

Avec un fichier .xlsx un peu plus costaud, la donne est différente:
si Power BI nécessite un temps de pré-chargement inférieur de 2 secondes (par rapport à Qlik Sense), non seulement Qlik Sense se distingue avec un temps de chargement plus rapide, mais il devient imbattable si les données sont en format .qvd (fichier Qlik optimisé)
1 0
Sous-total Performance 3 1

 

L’interface utilisateur

Critère de comparaison Avec Qlik Sense
desktop
Avec Power BI
desktop
Commentaires Points
Qlik Sense
Points
Power BI
Appréhension (et compréhension) de l’interface utilisateur Page d’accueil moins intuitive, nécessite une légère prise en main Page d’accueil dans le plus pur style Office, dimensions et mesures déjà classés Power BI se distingue par une interface familière que ne perturbera pas les utilisateurs office.

 

Cela étant, l’interface Qlik Sense reste une interface bien pensée, avec une logique qui se révèle à l’usage très ergonomique. Toutefois, elle nécessite un peu plus d’effort à la prise en main (même si tout est relatif)

.

0 1
Appréhension (et compréhension) de la construction d’un objet Insight Advisor extrêmement efficace dans la construction rapide d’un indicateur Pas d’assistance particulière Au contraire de Power BI, Qlik Sense montre ici toute sa puissance : redoutable d’efficacité quand il s’agit de construire des indicateurs, l’expérience utilisateur est caractérisée par une facilité, une rapidité et une aisance à manipuler les objets, notamment grâce au « wizard » Insight Advisor (exclusif à Qlik Sense) 1 0
Aisance dans le placement et redimensionnement des objets Très intuitif, mais placement parfois un peu frustrant.
3 niveaux de granularité du canvas possible, limitation en largeur mais pas en hauteur
Très facile, positionnement au pixel près. A noter que la taille de la page est fixe (hauteur ET largeur) Le placement des objets dans un canvas s’avère aussi aisé avec Qlik (glissé – déposé) qu’avec Power BI. Par contre, modifier la granularité du canvas n’est possible que sur Qlik. Cela étant, les deux solutions répondent aux critères : match nul ! 1 1
Aisance dans la création d’un dashboard et compatibilité multi-devices Vue dashboard dès la création du 1er KPI et qui s’adapte à la taille de l’écran sans paramétrage. Avantage: Qlik sense est 100% responsive Vue Dashboard dès la creation du 1er KPI et qui s’adapte à la taille de l’écran sans paramétrage. A noter que Power BI n’est pas mobile friendly Avec Qlik, tout se fait sans y penser, car l’utilisateur travaille directement sur le dashboard qu’il veut construire, positionne en temps réel ses objets, le tout sans même devoir paramétrer le multi-devices (car nativement supporté par Qlik Sense).

 

Power BI oblige l’utilisateur à reconstruire son dashboard pour pouvoir être compatible avec un mobile ou une tablette.

1 0
Sous-total Interface Utilisateur 3 2

 

La modélisation des données

Critère de comparaison Avec Qlik Sense
desktop
Avec Power BI
desktop
Commentaires Points
Qlik Sense
Points
Power BI
Modification des données avant chargement Data Manager Table Wizard : déjà très performant et régulièrement amélioré au fil des maintenances Power Query Editor : apporte toutes les fonctionnalités requises pour gérer les données en amont Chacune des solutions possède son propre wizard et au final chacun des wizards fait le job. 1 1
Création du modèle de données Data Associations Wizard: très puissant, que ce soit sur des modèles de données simples ou de complexité moyenne L’outil proposé n’est pas comparable : moins intuitif, moins “user-friendly” et peu d’informations techniques La différence la plus criante apparaît quand on en vient à créer des modèles de données: avec Qlik Sense, on comprend intuitivement ce qui peut être fait et, le cas échéant, le wizard propose des solutions qui simplifient considérablement l’approche (surtout quand on n’est pas à l’aise avec la modélisation des données).

 

Tandis qu’avec Power BI, c’est bien plus contraignant, voire bloquant si on n’est pas versé dans l’art de la modélisation

1 0
Sous-total modèles de données 2 1

 

Les principaux objets

Critère de comparaison Avec Qlik Sense
desktop
Avec Power BI
desktop
Commentaires Points
Qlik Sense
Points
Power BI
Création d’un KPI Objet KPI simple et efficace pouvant être superposé avec une 2ème mesure, ajout de symbole très aisé Une seule mesure possible En comparaison de Qlik Sense, Power BI se révèle basique (en standard). Bien sûr, des add on peuvent améliorer la chose, mais avec Qlik Sense on a tout ce dont on a besoin dès le départ 1 0
Cartographie Reconnaissance instantanée des données géolocalisées, zoom sur la sélection possible en tout temps, possibilité de mettre plusieurs couches (heat map, zone, etc.) Reconnaissance des données, mais pas de zoom automatique, pas de 2ème couche possible Les deux solutions gèrent les données géolocalisées, mais pas du tout de la même façon. Power BI se révèle pour le coup très basique, face à un Qlik Sense très évolué 1 0
Combo Chart Multiples mesures disponibles et ajout de symboles possible Combinaison possible, mais peu flexible Les deux solutions gèrent évidemment les combo charts (pour rappel: une combinaison de charts, par exemple un histogramme avec un courbe), mais les deux le font de façon différente. Qlik Sense est simple, puissant et permet une multitude de combinaisons. Power BI fait le job, mais s’avère encore une fois plus basique 1 0
Filtre(s) et mécanisme de filtrage Les filtres sont faciles à activer, facile à utiliser et Qlik exclut automatiquement le « vide » (i.e. valeurs nulles)

 

Puissance du moteur associatif (!)

Le filtrage est disponible, mais moins intuitif et bien moins abouti que Qlik Sense Une fois de plus, nous sommes surpris de constater que les filtres (censés être une formalité pour ce genre de solution) ne sont pas si triviaux. Qlik Sense se démarque totalement de Power BI grâce à la puissance de son moteur associatif exclusif.

 

Dans Power BI, les filtres sont certes multiples, mais aussi indépendants (il y a des filtres pour l’application, pour la page et pour l’objet). En outre, il n’existe pas de moyen de simplement visualiser les filtres activés (à tel ou tel niveau). Ce qui rend la chose encore plus perturbante pour l’utilisateur final (un filtre pouvant être activé, mais être cohérent avec un autre filtre).

1 0
Sous-total Objets 4 1

 

Qlik Sense vs. Power BI : les scores sont sans appel

Critère Qlik Sense
desktop
Power BI
desktop
Services 4 3
Technique (de base) 2 2
Performance 3 1
Interface utilisateur 3 2
Modélisation des données 2 1
Principaux objets 4 1
Total 18 10

 

Qlik Sense vs. Power BI : conclusions

En ce qui concerne Power BI, le constat est sans équivoque : Qlik Sense le surpasse objectivement dans 5 des 6 domaines ! Ainsi, si Power BI se distingue par un prix attractif (au départ), un temps d’installation plus rapide (mais est-ce vraiment un plus ?) et une interface très orientée Office, il s’avère très en retrait pour tout ce qui concerne le data modelling, les performances, la « responsiveness », la cartographie, l’expérience utilisateur et les objets. Notre étude pratique a montré bien des limitations qui, objectivement, nous laissent perplexes. Nous sommes partis sans a priori et avons simplement mis les produits côté à côte en effectuant des actions telles que nous le ferions pour tout projet de BI « standard », à savoir charger des sources de données (dans notre cas deux fichiers .xlsx dont un avec plus de 800’000 lignes), préparer les données, créer un dashboard, appliquer des filtres en fonction des questions business et utiliser ce dashboard sur un laptop et sur un smartphone.
 
Ce que nous avons constaté nous a laissé sur notre faim. Nous comprenons que le succès de Power BI tient principalement du fait qu’il est disponible par défaut pour tout compte Office 365 et qu’a priori il semble répondre aux attentes. Mais dès qu’on creuse, on se rend vite compte de ses limitations et qu’il n’est pas (pour l’instant en tout cas) en position de concurrencer Qlik Sense. Si nos résultats ne laissent pourtant pas de place au doute, force est de constater que le succès de Power BI repose vraisemblablement sur un marketing très efficace et des techniques de vente efficientes. Somme toute, cela ressemble beaucoup à Tableau (voir notre notre précédente étude Qlik Sense vs. Tableau). Mais à l’usage, cela suffit-il à en faire un bon produit ? Oui, probablement, dans le cadre d’une BI contrôlée. Mais si on veut aller dans le self service ou disposer de fonctionnalités étendues, Power BI se révèle moins puissant, moins pratique et moins ouvert que Qlik Sense, en tout cas en version deskptop et selon les critères de comparaison présentés dans cette étude Qlik Sense vs. Power BI.
 
MALO & KABE

Vos données ont de la valeur !

La Data Intelligence est destinée aux gestionnaires, décideurs et dirigeants d’entreprise. Il s’agit de la mise en œuvre des moyens, outils et méthodes destinés à fournir l’information utile pour décider et agir en toute connaissance de cause. Mettez-toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur des professionnels de la donnée.

Les experts CALYPS sont là pour vous aider

Téléchargez Qlik Sense


Qlik Sense est un outil d’analyse intuitif, simple et ludique qui permet d’analyser ses données de façon innovante, seul, en groupe ou en entreprise. Expérimentez les capacités d’analyse offertes par Qlik Sense Enterprise grâce à la version Desktop gratuite. Connectez toutes vos sources de données et créez des visualisations interactives convaincantes avec l’Associative Difference de Qlik.