Normaliser, c'est la base !

 
 » Ce sont vos données qui ne sont pas bonnes ! « . Si c’est la réponse que vous obtenez quand vous demandez à votre service IT pourquoi les données dont vous disposez ne sont pas comparables, c’est que vous ne disposez pas de données normalisées. Et accessoirement, vous devriez aussi vous poser la question sur l’efficience de votre service IT.
 
Normaliser les données est la première étape de la data intelligence. Une fois ces données normalisées (et vérifiées), on peut passer aux étapes ultérieures, à savoir la statistique descriptive, prédictive et (last but not least) prescriptive. La normalisation des données est une condition sine qua non pour commencer à faire de la data intelligence utile.
 
Avant tout, quand on parle de normalisation, de quoi parle-t-on ? La normalisation est un processus (parfois complexe) avec des règles spécifiques (parfois nombreuses) et différents niveaux d’intensité (parfois forte).
 
La normalisation est nécessaire quand l’incompatibilité des unités (ou des formats) de mesures entre les variables peut affecter les résultats, empêcher la comparaison, et donc impacter la prise de décision. De plus, chaque fois que les tableaux de bord expriment les résultats dans des unités spécifiques « qui parlent plus » (comme des données de temps de réaction qui sont plus faciles à interpréter une fois convertis en millisecondes que déclinées en cycles CPU, tels qu’enregistrées par les différents ordinateurs utilisés pour mesurer les temps de réaction lors d’une expérience médicale, par exemple), la normalisation est recommandée car elle présente, entre autres choses, les avantages suivants :
 

  • intégrité des données (pas de données redondantes ou négligées);
  • données vérifiées, enrichies et rendues comparables;
  • exploration, analyse et visualisation optimisées;
  • stockage & archivage optimisés;

 
Mais rien de tel qu’un exemple pour bien comprendre : prenez NHS.
 
Le National Health Service (ou NHS, en français Service National de Santé) est un système de santé financé par l’État anglais au service de plus de 60 millions de personnes, employant 1,5 millions de collaborateurs et doté d’un budget annuel de 115 milliards d’euros.
 
Nonobstant la gestion du système de santé (en tant que tel) qui est déjà un défi en soi, l’autre défi est la capacité à disposer des bonnes informations au bon moment pour prendre la bonne décision. Pour NHS, les conséquences d’une mauvaise décision peuvent s’avérer lourdes, que ce soit en termes humains et/ou financiers.
 
Mais NHS, ce sont aussi des centaines de systèmes informatiques (gestion des activités, ERP, gestion des achats, gestion comptable, gestion financière, reporting, …) qui utilisent et/ou génèrent des Tb de données qui ne sont pas toujours réconciliées ni normalisées. Aussi parvenir à rassembler et à regrouper ces innombrables données issues de tant de multiples sources hétérogènes, parvenir à la transformer en informations utiles pour la gestion, c’est plus qu’un défi, c’est une épreuve herculéenne.
 
Sauf si on sait s’y prendre.
 
Ce qui fut le cas pour NHS : pour ce faire, ils ont volontairement limité leur ambition et ont fixé des objectifs atteignables. Ensuite ils ont priorisé leurs axes d’amélioration et ont décidé de commencer par les données opérationnelles, financières et d’achat. Ce qui se comprend car l’argent reste (encore) le nerf de la guerre.
 
C’est pourquoi NHS a décidé de d’abord standardiser la consolidation des données provenant des multiples systèmes financiers et d’achat pour l’ensemble des organismes affiliés et/ou partenaires. Puis, sur cette base, d’identifier les secteurs permettant de réduire les dépenses contractuelles dans le cadre du programme d’excellence de la chaîne d’approvisionnement. Un cas classique de data to action !
 
Tout commence au centre d’approvisionnement collaboratif NHS du Nord-Ouest (ou NWCPH pour North West NHS Collaborative Procurement Hub). NHS a décidé d’y déployer QlikView et de le mettre à disposition de 70 utilisateurs parmi les gestionnaires de centre d’approvisionnement. Il est intéressant de noter que la mise en place de la solution Qlik et la formation des utilisateurs a pris moins de 12 semaines.
 
Avec QlikView, NWCPH est maintenant en mesure de surveiller ses dépenses grâce à une analyse fine et récurrente de ses coûts. Sur cette base, NWCPH mesure la performance des fournisseurs et des acheteurs, le tout en axant sa réflexion sur la réduction des coûts d’approvisionnement. Grâce à la technologie Qlik, tout le volume de données nécessaires est réconcilié, agrégé, normalisé, analysé et traité, tous les jours, sans exception ni perte.
 
Pour NHS, l’expérience s’est avérée plus que positive.
 

  • 42 millions d’euros d’économies sur les coûts d’approvisionnement sur deux ans pour le NWCPH
    (sur une base transactionnelles de plus de 1,5 milliard d’euros)
  • une amélioration significative du rendement du centre d’approvisionnement grâce à l’introduction
    de la culture de la donnée et la capacité de la faire parler
  • une économie drastique sur les heures consacrées à la création de rapport

 

L’un des points forts pour l’adoption du produit en interne, est exactement la raison pour laquelle nous avons choisi QlikView face aux alternatives – sa simplicité. La formation peut se faire en masse dans une séance de deux heures, et parce que les gens le comprennent, ils l’utilisent régulièrement

rapporte Jan Nangle, responsable du service d’information, North West NHS Collaborative Procurement Hub. Prochaine étape, introduire Qlik Sense et étendre l’expérience à d’autres centres…
 
Sans données normalisées, impossible de saisir la réalité. Les données sont perçues comme utiles lorsqu’elles ont un lien direct avec la réalité sur le terrain. Plus on s’approche de cette réalité, plus on est capable de la représenter et de l’influencer, plus les tableaux deviennent efficaces.

 

KABE

Vos données ont de la valeur !

La Data Intelligence est destinée aux gestionnaires, décideurs et dirigeants d’entreprise. Il s’agit de la mise en œuvre des moyens, outils et méthodes destinés à fournir l’information utile pour décider et agir en toute connaissance de cause. Mettez-toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur des professionnels de la donnée.

Les experts CALYPS sont là pour vous aider