Nos projections nous montrent que non (mais le risque existe)

Nous constatons jour après jour que les autorités des pays européens concernés par le COVID-19 prennent des mesures de plus en plus drastiques pour contrecarrer la progression de ce virus. Nous partons du principe que ces mesures auront des résultats. Mais en sommes-nous certains ? Notre précédent blog montrait déjà que nos projections étaient hélas correctes et que la Suisse allait rapidement passer en état d’urgence, ce qui s’est avéré exact le 16.03.2020 (plus d’infos ici).
 
Mais allons un peu plus loin dans la réflexion et essayons de prévoir ce qui se passerait si ces mesures ne produisaient pas les résultats escomptés. En d’autres termes, posons-nous la question suivante : à quelle date les systèmes de santé ne seront plus en mesure d’accueillir les nouveaux cas de coronavirus faute de lits ? La question peut sembler alarmante, mais elle est pertinente en ces temps difficiles.

Plus de lecture

Précédents articles sur le COVID-19

 

France et COVID-19

Suite à l’allocution à la Nation du président Macron (16.03.2020), la France est maintenant en guerre. Nous nous sommes donc intéressés à ce pays, pour plusieurs raisons, dont notamment notre forte implication avec le CHV.
 
Voici une projection du nombre de cas confirmés de COVID-19 en France selon les données disponibles au 17 mars. Il s’agit d’une exponentielle dont l’équation est f(x) = 3.08 · e(0.22 * x – 4.48) x est le nombre de jours depuis le 22 janvier 2020 (source des données).
 
Projections COVID-19 (17.03.20)
 
Dans cette épidémie, l’enjeu principal est de ralentir sa propagation afin que les hôpitaux ne soient pas surchargés. Nous étions curieux d’apprendre à quel moment cela pourrait arriver. Bien qu’il soit relativement simple de faire des projections quant aux nombres de cas infectés, il est plus hasardeux de deviner la date à laquelle le système hospitalier ne pourra plus traiter de nouveaux cas.
 
La DREES a mis à disposition des statistiques sur les établissements de santé en France. Ces statistiques comprennent le nombre de lits disponibles pour l’hospitalisation complète dans chaque hôpital. Cela représente 60’539 lits au total. On peut aussi compter les lits d’hôpitaux pour chaque région. On possède également le nombre de cas confirmés par région au 16 mars grâce à Santé publique France.
 
On suppose un taux d’hospitalisation chez les malades identique à celui de Chine, environ 15% (source). En faisant l’hypothèse optimiste que tous les lits d’hôpitaux soient entièrement équipés et dédiés aux patients atteints du COVID-19, et que le virus se propage au même rythme dans toutes les régions de France, on peut estimer les dates auxquelles chaque région ne sera plus en mesure de traiter de nouveaux malades comme suit :
 

Région Confirmés au 16 mars Lits Dépassement de capacité
Auvergne-Rhône-Alpes 618 7512 2020-04-10
Bourgogne-Franche-Comté 507 3729 2020-04-08
Bretagne 233 3779 2020-04-11
Centre-Val de Loire 90 2673 2020-04-14
Corse 126 373 2020-04-04
Grand Est 1543 5218 2020-04-04
Hauts-de-France 585 7530 2020-04-10
Île-de-France 1762 7283 2020-04-05
Normandie 156 3704 2020-04-13
Nouvelle-Aquitaine 178 6048 2020-04-15
Occitanie 262 4266 2020-04-11
Pays de la Loire 108 3164 2020-04-14
Provence-Alpes-Côte d’Azur 405 4233 2020-04-10
Guadeloupe 18 176 2020-04-09
Martinique 16 72 2020-04-06
Guyane 11 340 2020-04-14
La Réunion 9 276 2020-04-14
Mayotte 1 163 2020-04-22

 
Ces résultats peuvent paraître alarmants, mais ils s’appuient sur l’hypothèse qu’aucune précaution n’est prise pour réduire la propagation du virus. Or l’interdiction de rassemblement, la fermeture des écoles, et les réflexes d’hygiènes (ou mesures barrières) semblent s’avérer de plus en plus efficaces, ce qui nous permet de repousser quelque peu la date critique. Grâce à ces mesures, les projections sont de plus en plus optimistes, comme l’illustre bien le graphe ci-dessous :
 
Projections COVID-19 -part II-
 
Les dates de dépassement de capacité ne sont donc pas des prédictions, mais une estimation de ce qui aurait pu arriver si aucune mesure n’avait été prise pour ralentir la propagation du COVID-19. La France est donc dans la bonne tendance et devrait gagner sa guerre, mais ce ne sera pas facile et ça dépendra de la discipline de ses citoyens.
 

CALYPS et le COVID-19

Notre mission est d’aider les établissements de santé à mieux coordonner leurs ressources en leur fournissant des prédictions de flux pour les 5 à 7 prochains jours, avec un taux de pertinence de plus de 90%, hors COVID-19 cela va sans dire… Notre plateforme d’intelligence artificielle est actuellement en plein dans la réalité du terrain. Elle fait face à un évènement exceptionnel et d’une ampleur unique, dont les répercussions ne sont pas encore connues ni maîtrisées. A ce stade, elle ne peut qu’apprendre au fur et à mesure que les choses se déroulent. Mais elle apprend et n’oublie rien !
 
Les experts CALYPS mettent à disposition leur modeste savoir-faire pour permettre aux établissements de santé qui nous font confiance de disposer de projections fiables quant à l’évolution de la situation. Nous leur apportons des éclairages utiles pour leur permettre d’anticiper un certain nombres de choses. Le prochain blog vous révèlera lesquelles et en quoi nous avons contribué à les aider dans ce combat si particulier.
 
Team CALYPS
 
A propos des informations prédictives de CALYPS : l’exactitude de toute prévision ou information prévisionnelle dépend de manière critique de la qualité, du moment et de la taille de l’échantillon des données. Il en va de même pour les prévisions produites par CALYPS. CALYPS n’assume aucune responsabilité pour les conclusions et les décisions prises, y compris les éventuels plans qui en découleraient pour toute partie qui utiliserait les informations de CALYPS.

Vos données ont de la valeur !

La Data Intelligence est destinée aux gestionnaires, décideurs et dirigeants d’entreprise. Il s’agit de la mise en œuvre des moyens, outils et méthodes destinés à fournir l’information utile pour décider et agir en toute connaissance de cause. Mettez-toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur des professionnels de la donnée.

Les experts CALYPS sont là pour vous aider