Mise à jour de nos projections

 
Comme nous l’avons annoncé dans notre notre précédent blog, nous avons mis au point un module capable de générer des projections concernant l’évolution du COVID-19 en CH, l’impact de la multiplication des cas sur les hôpitaux (de plus 100 lits) et la solution de dispatching la plus pertinente possible (en tenant compte de ce qui précède).
 
Il va de soi que ces projections dépendent de la qualité de l’échantillon des données et comme souvent évoqué dans nos lignes, nous faisons au mieux avec ce que nous pouvons collecter dans l’état actuel des choses.

COVID-19 en CH

Dans notre précédent post nous avions fourni nos premières projections COVID-19 en CH qui, après vérification sur le terrain par des personnes neutres, se sont avérées très bonnes, notamment sur la région de Zürich (mais pas que). Voici donc la mise à jour des projections COVID-19 en CH basée sur l’un de nos modèles réconciliateur (nécessaire au vu de l’hétérogénéité des données par canton) :
 

La Suisse face à la crise du Coronavirus (COVID-19) au 27.03.2020

 
Dans la carte interactive ci-dessus nous affichons 3 indicateurs clés :
 

1. Les cercles bleus sont les établissements de santé.
Leur taille s’échelonne avec le nombre de lits indiqué ici en 2017

 

2. Les cercles rouges illustrent le total des cas de Covid-19 déclarés par canton centré sur la « capitale » correspondante (ville principale).
Leur taille, comme dans la carte de John Hopkins, est proportionnelle au nombre de cas.

 

3. Les lignes sont le point central de l’outil : plus elles sont marquées, plus le choix est pertinent.
Les lignes montrent l’hôpital de dispatching le plus pertinent pour un centre d’infection donné en fonction de la proximité, du nombre de lits et du nombre de nouveaux cas (bientôt nous montrerons le chemin optimum)

 
Ce qui ressort: les cas continuent de se multiplier et les cantons les plus touchés poursuivent sur leur lancée. Le pic n’est a priori pas encore là (en tout cas nos simulations nous disent clairement que non, mais tout est relatif) et le pire est malheureusement à venir. Par ailleurs, ici nous ne montrons que les cas avérés (et donc déclarés). Mais il y a fort à parier que le nombre de suisses infectés par le COVID-19 est bien plus élevé que montré ici, simplement parce que (a) ils ne sont pas annoncés ou (b) ils ne le savent pas, le cas (b) étant bien plus gênants car ils contaminent sans savoir. Pire: il existe des personnes super-infecteurs et/ou des événements de super-propagation, où un seul sujet, éventuellement asymptomatique, va infecter de nombreux autres personnes (comme l’a bien montré en son temps la pandémie de SRAS, et le COVID semble pour le coup bien plus transmissible).
 
Notre module permet d’afficher les prévisions pour les prochains jours. La carte ci-dessous illustre la situation à laquelle il faut s’attendre dans 3 jours, à savoir le 30 mars 2020, et la complexité que cela pourrait impliquer dans les zones les plus touchées.
 

La même Suisse face à la crise du Coronavirus (COVID-19) le 30.03.2020

 
Il va de soi que nous apprécions tout commentaire sur la précision des données cartographiques que nous représentons. En effet, comme elles proviennent de plusieurs ensembles de données, de petites erreurs ne sont jamais à exclure. Aussi n’hésitez pas à nous écrire si quelque chose venait à ne pas convenir.

Anticiper l’impact du COVID-19

CALYPS, modestement, peut aider à anticiper cette problématique de coordination, pour autant que les données soient disponibles. Et pour l’instant, on ne peut que déplorer l’absence de données détaillées quant au nombre de cas déclarés pour le COVID-19 au niveau des communes, des cantons ou des régions linguistiques.

 

Notre plateforme d’intelligence artificielle est spécialisée dans l’anticipation des flux. Les résultats qu’elle génère sont exposés quotidiennement à la dure réalité du terrain et sa performance est démontrée. En l’alimentant avec des données pertinentes (telles que décrites plus haut) et en utilisant ses capacités prédictives, nous sommes persuadés qu’elle pourrait aider les autorités et les établissements de santé à mieux appréhender les impacts de la pandémie.

 

Aussi, vous qui lisez ce BLOG, n’hésitez pas à le partager et à le relayer à toutes les personnes qui pourraient influencer nos autorités et les décider à utiliser notre IA : dans ce combat, toutes les aides sont précieuses, le temps joue un rôle clé et dans ce cadre, anticiper, c’est en gagner !

 
Team CALYPS
 

A propos des informations prédictives de CALYPS : l’exactitude de toute prévision ou information prévisionnelle dépend de manière critique de la qualité, du moment et de la taille de l’échantillon des données. Il en va de même pour les prévisions produites par CALYPS. CALYPS n’assume aucune responsabilité pour les conclusions et les décisions prises, y compris les éventuels plans qui en découleraient pour toute partie qui utiliserait les informations de CALYPS. 

Vos données ont de la valeur !

La Data Intelligence est destinée aux gestionnaires, décideurs et dirigeants d’entreprise. Il s’agit de la mise en œuvre des moyens, outils et méthodes destinés à fournir l’information utile pour décider et agir en toute connaissance de cause. Mettez-toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur des professionnels de la donnée.

Les experts CALYPS sont là pour vous aider